La ligne 14, la révolution d’hier à aujourd’hui

Image

Apparue en 1998, dernière née du métro parisien, la ligne 14 a tout de suite trouvé sa place dans le réseau de transport en commun de la capitale, permettant tout à la fois de désengorger la ligne 13, qui suit une partie de son parcours, et de relier rapidement deux grandes gares, la gare de Lyon et la gare Saint-Lazare. Aujourd’hui, avec le projet de «Grand Paris», de nouvelles perspectives s’ouvrent à elle.

 

Gare de Lyon, siège de la RATP, sous un ciel gris. A l’accueil, nous tentons de rencontrer un représentant de la compagnie de transport en commun au sujet de la ligne 14 mais la réponse est directe: «Nous ne répondons pas aux questions des journalistes, nous avons un service de presse dédié pour ce type de demande». Par service de presse, entendre une simple page web renvoyant à des communiqués de la RATP.

 

La ligne 14 et le Grand-Paris, un rôle-moteur

 

Pourtant, il y a beaucoup à dire sur le sujet: la ligne 14 est au coeur du projet dit de «Grand Paris», où elle se dénomme «ligne bleue» et vise à développer une véritable rocade de transport autour de la capitale. «Avec le prolongement futur de la ligne vers la mairie de Saint-Ouen et Saint-Denis Pleyel d’un côté, Villejuif et Orly de l’autre, nous espérons développer une véritable cohésion territoriale, ceci dans une dynamique permettant de se déplacer de banlieue à banlieue» nous explique Marc, interlocuteur de la société du Grand-Paris. Pour autant, ce tracé définitif n’a pas vu le jour dans une concertation politique simple: «La région, sous la présidence du Parti Socialiste et l’État, sous la présidence Sarkozy ont longtemps défendu des projets différents. Aujourd’hui, un consensus a été trouvé en ne reliant pas l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle comme ceci étai prévu au départ».

 

La ligne 14, un projet déjà révolutionnaire

 

Dès son ouverture, celle que l’on surnomme à l’époque «Meteor» se veut innovante: première ligne automatique, elle permet de s’adapter au flux de voyageur en proposant plus de trains que sur une ligne normale. «son arrivée a été un grand changement pour moi. Alors que je devais effectuer un nombre incalculable de changements pour rejoindre la gare de Lyon depuis le Val de Marne et le RER C, la ligne 14 permet de m’y rendre bien plus rapidement!» raconte Ebrahim, un usager rencontrer sur le quai de la station Bibliothèque François Mitterrand. Pour Anaïs, parisienne, le constat est partagé: «Venant de province et habitant à proximité de la station Pyramide, j’utilise la ligne chaque semaine pour rentrer chez moi, de la gare de Lyon ou depuis Bercy». Autant dire que, banlieusard ou habitants de Paris intra-muros, chacun se retrouve dans son usage.

 

Olympiades, la ligne et son impact en dehors des bouches de métro

 

Ouverte en 2007, la station Olympiades, située à Tolbiac, en plein coeur du 13ème arrondissement du quartier a permis un réel désenclavement du quartier. Dans son magasin de vêtements et de retouches de la rue Nationale, la télévision branchée sur une chaine de musique en continue, madame Té en a vu passer des clients: «Beaucoup de femmes pressés viennent faire retoucher une robe, un chemisier et repasse le soir les chercher. Ce changement, je l’ai vraiment perçu avec l’arrivée du métro il y a 5 ans. Le quartier est maintenant vraiment animé, ça bouge!». Marc, coincé dans son garage entre les clefs de pipe et les motos est plus nuancé: «ma clientèle n’a pas vraiment changé depuis la dizaine d’année que je suis ici mais la rue connaît un plus grand démarchage publicitaire depuis l’arrivée du métro». Justement, ces riverains, en ont-ils vu eux du changement? «Lorsque j’étais étudiant à Tolbiac, le quartier était vraiment mort. Maintenant, avec la bibliothèque nationale toute proche, à une station de métro d’ici, une population plus instruite contribue à la multiplication de l’offre culturelle du quartier» affirme Ahmed, travaillant dans les environs, cheveux frisés, air débonnaire. Olympiades, Châtelet et bientôt Saint-Ouen, la révolution de la ligne 14 se mesure sans doute dans sa capacité à relier des pôles aux frontières souvent bien peu poreuses.

Publicités

Une réflexion sur “La ligne 14, la révolution d’hier à aujourd’hui

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s