Quel avenir pour l’Iran?

Image

Reportage. Le samedi 29 juin 2013, s’est tenu au cinéma « Le Nouvel Odéon » un débat, dans le cadre du festival « Cinéma(s) d’Iran », consacré aux dernières élections présidentielles en Iran. Étaient présent: Ahmad Salamatian (homme-politique iranien exilé en France), Serge Michel (journaliste), Mahnaz Shirali (sociologue).

Drôle d’ambiance: pendant que les drapeaux multicolores s’agitent tout au long du boulevard Saint-Michel pour la gay-pride, le festival « Cinéma(s) d’Iran », première édition en date commencée mercredi dernier et qui connaît un beau succès, propose de débattre autour des récentes élections présidentielles en Iran.

L’élection de Rohani, une surprise?

L’agitation ambiante n’empêche pas de retrouver une salle de cinéma bondée. Bamchade Pourlavi, modérateur du débat, lance les intervenants sur la question de la surprise qu’a pu provoquer l’élection d’Hassan Rohani le 14 juin dernier. Pour Serge Michel, Le « mouvement vert » de 2009 avait déjà créé la suprise: l’arrivée d’Hassan Rohani, même si elle correspond à un changement autorisé par le Guide Suprême, peut être considérée comme un nouveau chapitre pour l’Iran.

Mahnaz Shirali est plus nuancée: pour elle, il n’y a pas d’énormes changements à attendre même si l’histoire iranienne a souvent démontré que la vie politique du pays est faite de surprises. Ahmad Salamatian livre un constat actuel de la société iranienne: pour lui, on ne peut tuer le Politique en Iran, ce qui est illustré par l’irruption de la population sur la scène politique, démontrant qu’un contrôle plein et entier du régime sur le plan politique est impossible. Les jours d’élections en Iran se rapprocherait d’un rite religieux, avec ses coutumes et ses traditions.

Serge Michel clôt ce premier temps des échange par un retour sur les débats pré-électoraux entre les différents candidats à la présidence iranienne: pour lui, ceux-ci ont constitué un déballage public des dissensions existant au sein du sérail politique iranien, notamment sur la question du nucléaire.

L’Iran, son passé, quelle vérité?

Rapidement, les esprits s’échauffent une tension monte dans la salle, on n’hésite plus à interpeller les intervenants lorsque les propos déplaisent. Pour Mahnaz Shirali, l’arrivée au pouvoir de l’ayatollah Khomeini en 1979 s’est traduite par une volonté de l’Iran d’étendre son influence sur l’ensemble du monde arabe. Serge Michel ne partage pas cette vision des choses: le nationalisme, l' »intérêt national » aurait été partagé à la fois par le Shah et par les mollah qui l’ont suivi.

Pendant que le public prend position pour l’un ou pour l’autre des intervenants, Ahmad Salamatian retrace l’histoire politique de l’Iran des cinquante dernières années: à l’élimination par le Shah de la Tradition, aurait succédé le nationalisme du régime islamiste des Mollah, avec la spécificité d’une force féminine dans la société iranienne.

La question de la place de la femme en Iran fait s’embraser la salle: on s’écharpe sur la proportion de femmes voilées avant la révolution islamique lorsque Mahnaz Shirali perçoit l’obligation du port du voile comme une négation de l’existence des femmes.

De l’espoir?

Avec tout cela, y a-t-il à espérer des années à venir? Si Ahmad Salamatian se félicite de l’augmentation de l’éducation de la population et du maintien de la force populaire symbolisée par le « mouvement vert » de 2009 , Mahnaz Shirali souligne elle les conditions économiques catastrophiques de l’Iran où l’arrivée d’Hassan Rohani ne fait émerger que le « moins pire » des conservateurs.

La note la plus optimiste revient à Serge Michel: il souligne la réouverture du débat diplomatique autour de la question du nucléaire permise par l’élection d’Hassan Rohani. Pour lui, dans cinquante ans, l’Iran sera une démocratie. Il n’y a plus qu’à espérer, et pour reprendre Ahmad Salamatian citant Omar Khayyam, « l’Homme est le jouet du destin ».

Publicités

Une réflexion sur “Quel avenir pour l’Iran?

  1. Pingback: Festival Cinéma(s) d’Iran #1 / Table Ronde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s