Revue de presse #9: l’embourbement israélo-palestinien vu d’ailleurs

Image

  • Liban: « Israéliens et palestiniens en paix le temps d’une danse », L’Orient le Jour

Des soldats israéliens ont été suspendus pour avoir abandonné leur patrouille lundi soir et dansé dans une boîte de nuit palestinienne à Hébron, en Cisjordanie, rapportait mercredi une chaîne de télévision israélienne, vidéo à l’appui.Selon « Channel 2 », les soldats, qui appartiennent à une unité d’élite, ont abandonné leur patrouille après avoir entendu la célèbre chanson « Gangnam Style » du Sud-Coréen Psy, venant d’un l’immeuble abritant une boîte de nuit où des dizaines de Palestiniens faisaient la fête.

 Sur la vidéo, les soldats apparaissent clairement en uniforme, dansant au rythme de la chanson qui a fait de son interprète une superstar internationale avec plus de 1,7 milliard de clics sur YouTube. Sur l’un des plans, un soldat apparaît même porté sur les épaules d’un fêtard palestinien, tout en tenant la main d’un autre jeune Palestinien.

 L’armée israélienne a qualifié l’affaire d’incident « extrêmement grave » et a ouvert une enquête, toujours selon « Channel 2 ». L’armée accuse les soldats de s’être mis en danger de manière totalement inutile.Pour ne pas arranger le dossier des militaires, la chaîne de télévision israélienne affirme que la boîte de nuit est « fréquentée par un groupe de Palestiniens connus pour leur tendances pro-Hamas ».

  • Russie: « Palestine-Israël, le troisième round des négociations annulé »

Les autorités palestiniennes ont annulé un nouveau round de négociations de paix avec Israël prévu lundi suite à la mort de trois Palestiniens dans des heurts avec des soldats israéliens, annonce le  site israélien Ynet, se référant à des sources palestiniennes. »Les sources ont précisé que la rencontre avait été annulée suite à un incident survenu dans le camp de Qalandiya, dans la banlieue de Ramallah, où trois Palestiniens ont été tués », lit-on sur le site.

Des affrontements ont éclaté lundi matin entre des habitants locaux et des militaires israéliens menant une opération pour arrêter un terroriste présumé dans une banlieue de Ramallah, capitale de Cisjordanie. Les soldats israéliens ont tué trois Palestiniens et blessé une quinzaine de personnes durant ces heurts.

Israéliens et Palestiniens ont repris les négociations de paix directes après d’intenses efforts du secrétaire d’Etat américain John Kerry, qui a réuni les deux parties pour une première rencontre à Washington le 30 juillet. Ils se sont ensuite revus à deux reprises courant août à Jérusalem. Le prochain round était prévu à Jéricho.

  • Chine: « Israël va expulser des demandeurs d’asile africains vers l’Ouganda », Xinhua

Israël va expulser des milliers de demandeurs d’asile africains vers l’Ouganda conformément à un accord que les deux pays viennent de signer.Aux termes de l’accord, l’Etat hébreu va payer l’Ouganda et lui fournira des équipements et des technologies agricoles.

Israël a cherché depuis des mois des pays voulant accueillir les demandeurs d’asile africains expulsés. Mercredi dernier, le ministre israélien de l’Intérieur Gideon Sa’ar avait informé un comité parlementaire de la conclusion d’un accord en la matière avec un pays dont le nom n’avait pas révélé.

L’expulsion des demandeurs d’asile pourrait commencer en octobre ou en novembre.Selon M. Sa’ar, l’accord serait appliqué par étapes. Environ 2. 000 à 3.000 ressortissants érythréens et soudanais seront transférés en Ouganda avant la fin de l’année.Quelque 55.000 Africains se trouvent actuellement en Israël, selon l’Autorité de l’immigration et de la population d’Israël. Plus de 90% d’entre eux sont Erythréens et Soudanais.L’année dernière, le ministre de l’Intérieur de l’époque, Eli Yishai, a signé plusieurs décrets qui consistaient à rapatrier ou incarcérer les migrants africains.

  • Algérie: « risque de retour à la case départ », El Watan

Des forces de l’armée d’occupation israéliennes n’ont pas hésité à tuer de sang-froid trois Palestiniens et blesser une vingtaine d’autres, hier dans la matinée, dans le camp de réfugiés palestiniens de Qalandiya, près de la ville sainte d’El Qods.

La nouvelle tuerie israélienne a eu lieu lorsque des habitants du camp de Qalandiya ont essayé d’empêcher l’arrestation d’un jeune homme résidant dans le camp. Des heurts ont alors éclaté entre des jeunes de Qalandiya et les forces israéliennes qui ont répondu aux jets de pierres par des tirs de balles réelles et de balles en caoutchouc.

La majorité des victimes avaient reçu des balles au niveau de la partie supérieure de leur corps et certains ont été atteints par des balles explosives «dom dom», ont affirmé des sources médicales palestiniennes. Nullement gêné lorsqu’il s’agit de mentir, une porte-parole de la police israélienne a prétendu que les soldats ont utilisé des moyens antiémeute. «Tôt ce matin, une unité des gardes frontières a mené une opération dans la camp de Qalandiya pour arrêter un terroriste» et aussitôt après son arrestation, quelque 1500 habitants du camp s’en sont pris aux soldats en leur jetant des pierres et des cocktails Molotov et l’armée a riposté par des moyens antiémeute, a déclaré la porte-parole Louba Samri. Ce nouvel incident sanglant injustifié a été vivement dénoncé par la présidence palestinienne qui l’a rangé dans le cadre de la politique israélienne visant à faire exploser le processus de paix.

«Les massacres israéliens répétés et la poursuite des annonces d’appels d’offres pour la construction coloniale sont un message clair indiquant les véritables intentions israéliennes envers le processus de paix», a affirmé Nabil Abou Roudeina, porte- parole de la Présidence, qui a appelé la direction américaine à intervenir pour empêcher la démolition par Israël des efforts américains et internationaux au Proche- Orient.

  • Afrique: « inciter les citoyens arabes à servir Tsahal, le casse-tête d’Israël », Jeune Afrique

Comment intégrer la communauté arabe dans les institutions civiles et militaires de l’État juif, malgré les réticences de la classe politique arabe israélienne, sans avoir l’air de passer en force ? Tel est le casse-tête du Premier ministre Benjamin Netanyahou.

Le 5 août 2013, le chef du gouvernement israélien, Benjamin Netanhayou, a rencontré le père Gabriel Nadaf. Anecdotique ? Pas vraiment. Ce prêtre grec-orthodoxe de Nazareth est l’un des rares religieux chrétiens de Palestine à se positionner en faveur du recrutement de ses coreligionnaires arabes par Tsahal, l’armée israélienne. L’État d’Israël « mérite que nous jouions notre rôle en le défendant », affirme-t-il, cité par le ministère des Affaires étrangères.

Des positions qui, selon la presse israélienne, lui vaudrait des menaces de la part de responsables politiques arabes israéliens. De son côté, Benjamin Netanyahou a renchéri en affirmant que « les jeunes chrétiens doivent avoir la permission de rejoindre Tsahal », tout en martelant : « nous ne tolérerons pas que l’on vous adresse des menaces et nous allons faire en sorte que l’on applique sévèrement la loi contre ceux qui vous persécutent ». Le Premier ministre israélien en a profité pour annoncer la création prochaine d’un forum pour la promotion de l’enrôlement au sein de l’armée et la participation de la communauté arabe chrétienne à « la vie de l’État ».

Depuis de nombreuses années, l’intégration des arabes, chrétiens ou musulmans, dans l’armée israélienne est un vrai cheval de bataille pour les autorités israéliennes. À l’été 2012, le gouvernement évoquait notamment un projet de conscription universelle, alors que la loi dite Tal, qui exemptait automatiquement tout jeune Juif ultraorthodoxe, prenait fin le 1er août 2012.Débats houleux à la Knesset, protestation de l’opposition, manifestations… Un an plus tard, les Arabes, qui représentent environ 20% de la population, bénéficient toujours d’un statut exceptionnel et seuls quelques volontaires rejoignent les rangs de Tsahal pour leur service militaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s