Chroniques de Cisjordanie #4

SAMSUNG CSC

Pour revenir de Jérusalem à Ramallah, aucun problème de contrôle au checkpoint: sortir d’une frontière est bien plus simple que d’y rentrer. Le plus compliqué est de trouver l’emplacement de la gare routière qui, forcément, se trouve à Jérusalem-Est, alors que nous sommes pour le moment en plein coeur historique de la ville. Après une dizaine de minutes de marche, nous tombons sur l’institut culturel français de Jérusalem: sauvés! Nous demandons notre chemin à une des employés. Réponse de l’intéressée: « je ne sais pas du tout, je n’ai pas le droit d’aller à Ramallah ». Évidemment, Israël interdit à ses ressortissants de se rendre en Cisjordanie.

Jeudi. On souhaite se rendre à Bethléem, à environ 10 kilomètres au sud de Jérusalem. Pour y aller, il n’y a pas d’autres moyens que d’emprunter à nouveau un bus depuis Ramallah. Arrivé sur place, après avoir comblé les chauffeurs de notre accent anglo-franchouillard, on se rend rapidement compte qu’il n’y a qu’un bus dans l’après-midi qui dessert Taybeh. Notre temps étant compté, on se rabat sur une nouvelle destination: Jericho.

À quelle heure est le prochain bus pour Jericho? « 20 minutes » affirme le chauffeur. Une demi-heure plus tard, nous attendons toujours. La route pour Jericho est magnifique: des paysages rocailleux et secs de Taybeh, nous passons dans une véritable oasis où poussent palmiers et sycomores, après avoir arpentés quelques kilomètres de reliefs montagneux à toute allure sur une route tortueuse.

« Jericho, city of the moon » annonce un panneau à l’entrée de la ville. Ce qui impressionne dès l’arrivée, c’est la pauvreté du lieu: même si les territoires palestiniens ne sont pas connus pour leur richesse, les paysages de Jericho frappent par leur vétusté. Il n’est pas rare de croiser des maisons à moitié défoncées encore habitées, des serres en lambeaux où plus rien n’est cultivé. Au détour d’une rue, un palais luxuriant impressionne: c’est un musée construit par les russes dans la ville. D’où le nom de la rue qui lui fait face: « Dmitry Medvedev Street ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s