Le suicide chez les personnes âgées: fin d’un tabou

Vieillesse

Il n’est pas du genre à faire la Une des médias. On le trouve abordé sous l’angle d’une jeunesse dépressive. Le suicide des personnes âgées reste un sujet, on peut le dire, à la fois tabou et méconnu. Le 8 octobre dernier, le Comité National pour la Bientraitance et les Droits des Personnes Agées et des Personnes Handicapées (CNBD) a remis ses propositions à Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie. Quelles solutions apporter? Enquête.

Fin de journée aux urgences de l’hôpital Saint-Antoine à Paris. Quelques infirmiers grillent une dernière cigarette avant de reprendre le travail. Des cas de suicide? Ils en voient tout les jours. «Pour les personnes âgées, c’est plus rare (…). Quand elles arrivent aux urgences pour tentative de suicide, on les déshabille et on met leurs vêtements au vestiaire pour qu’elles n’aient aucuns moyens de retenter.» confient Juliette et Marc, deux jeunes soignants. Pour eux, il y a encore du chemin à faire: «Lorsqu’une personne âgée prend trop de médicaments, c’est un appel à l’aide (…). Pourtant,  leur prise en charge par des psychologues est quasi inexistante».

Prévenir, le rôle des soignants

Proposition-phare du rapport rendu par le CNBD à Michèle Delaunay: la formation à la prévention du suicide pour les soignants confrontés au quotidien à l’accompagnement des personnes âgées. «Au Japon, l’expérience avait été menée de convier le public âgé dans les mairies pour lui expliquer les symptômes de la dépression, ce qui a réduit les passages à l’acte (…). En France, la prévention doit passer par une coordination interdisciplinaire» explique Anne-Sophie Rigaud, chef du pôle gériatrie à l’hôpital Broca (Paris) et coordinatrice du rapport. Pour elle, la prise en compte gouvernementale est encourageante: «Nous allons travailler avec le tout récent Observatoire Nationale du Suicide (…). En prévision d’une loi, le Ministère de la Santé va rendre des propositions début 2014».

Des initiatives locales

S’il n’y a pas pour le moment de plan national de prévention du suicide chez les personnes âgées, certaines régions sont précurseurs sur la question. « Dans les Alpes, un hôpital psychiatrique, sous l’impulsion du docteur Jean-Marc Blondel, fait des choses formidables depuis de nombreuses années(…). Sur ces modèles dispersés, le rapport propose une prévention en 3 points:  alerter, analyser, accompagner» explique Rémi Mangin de l’UNA, réseau de soins à domicile. Pour lui, aujourd’hui, le suicide n’est plus tabou: «Nous n’avons pas de mal à l’aborder avec les patients. Derrière le suicide, il y a une maladie: la dépression. D’où la nécessité d’un suivi médical».

Un sentiment de «perte»

Parler du suicide chez un public âgé, c’est aussi saisir les spécificités de ses symptômes. «Souvent les personnes âgées ont perdu trop de monde, ce qui peut s’accompagner d’une perte d’autonomie, souvent mal vécue. Ces pertes sont des facteurs de risque de dépression, voir de suicide» explique Marie-Claude Frénisy, psychologue-clinicienne au CHU de Dijon. La clef du problème? Le dialogue: « J’ai toujours constaté un soulagement de la part des personnes âgées que j’ai reçues lorsque je fais simplement la démarche de leur poser la question». Face à cette délicate problématique de santé publique, le travail de l’Observatoire Nationale du Suicide ne sera pas de trop. Prochaine étape: la remise d’un nouveau rapport du CNDB au Ministère de la Santé en décembre.

Publicités

Une réflexion sur “Le suicide chez les personnes âgées: fin d’un tabou

  1. Pingback: Le suicide chez les personnes âgée...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s