Revue de presse #18: le pape, les communistes et les femmes

Pape

  • Liban: « Le pape François est-il marxiste? », L’Orient le Jour, 10 décembre

« Marxiste », François ? En condamnant avec vigueur le libéralisme sauvage, le pape argentin s’est attiré les foudres d’une poignée d’ultraconservateurs américains, mais s’inscrit en fait dans la doctrine sociale de l’Église. Fidèle à son image de défenseur des pauvres, François, dans son Exhortation apostolique « Evangelii Gaudium », publiée fin novembre, a dénoncé de manière très appuyée la dictature d’un marché « implacable » qui crée une « culture du déchet », rejetant des populations entières à la marge.

Sans jamais prôner la révolution ni se référer au marxisme, François a eu des phrases très explicites : « Loin de moi la proposition d’un paupérisme irresponsable, mais l’économie ne peut plus recourir à des remèdes qui sont un nouveau venin, comme lorsqu’on prétend augmenter la rentabilité en réduisant le marché du travail. »

L’exhortation, qui vient après sa forte dénonciation de « la mondialisation de l’indifférence » sur l’île de Lampedusa en juillet, a amené aux États-Unis Rush Limbaugh, animateur radio conservateur (méthodiste) très écouté, à qualifier le propos de Jorge Mario Bergoglio de « marxisme pur ».

  • Algérie: « La messe est dite », El Watan, 9 septembre 2013

Le pape François a appelé les fidèles de l’Eglise catholique dans le monde à organiser des prières pour la paix et contre l’intervention militaire étrangère en Syrie. Si dans l’histoire des derniers pontificats, l’Eglise a toujours pris position pour la défense des valeurs de la paix et de la justice dans le monde tout en se gardant, pour faire bonne mesure, de nommer les agresseurs pour ne pas irriter les puissants de la planète, le nouveau pape, d’origine sud-américaine, vient de casser un vieux tabou en affichant clairement son hostilité à toute intervention militaire étrangère en Syrie. Bien évidemment, cette sortie du pape qui s’invite de manière impromptue dans le débat sur les manœuvres politiques pour des frappes militaires en Syrie emmenées par Washington et Paris, rejoints samedi par Berlin, n’a certainement pas été du goût du noyau dur de la coalition qui a bien du mal déjà à mobiliser autour de cette option militaire, comme l’atteste l’échec cuisant essuyé au G20 de Saint-Pétersbourg.

Quel que soit l’écho que pourrait avoir l’appel du pape au niveau des opinions publiques chrétiennes, il demeure qu’il faut reconnaître à l’Eglise catholique ce mérite d’avoir brisé le face-à-face dangereux entre le régime syrien et les pays de la coalition pressés d’en découdre avec le président Bachar Al Assad. Là où les politiques et les sociétés civiles des pays occidentaux ont failli à leur mission pour mobiliser les populations contre la guerre en Syrie, l’ordre religieux tente de combler le vide en se posant en arbitre et alternative aux velléités belliqueuses des va-t-en-guerre contre la Syrie.

  • Chine: « Le pape François n’est pas là pour juger les homosexuels », Xinhua, 30 juillet

Le pape François a déclaré lundi qu’il ne pouvait juger les prêtres homosexuels, les analystes du Vatican parlant d’une attitude d’ouverture plus conciliante envers les membres gays de l’église.«Ce qui est important ici, c’est la façon dont le Saint-Père se montre prêt à discuter de tous les sujets dans un dialogue ouvert», a fait observer Alistair Sear, un prêtre et historien de l’Eglise.

Cependant cela ne permet pas de savoir dans l’immédiat, quel impact aura la déclaration du nouveau pape sur la politique de l’église : l’église étant déjà ouverte aux gays, même dans les ordres sacrés, tant qu’ils ne passent pas à l’acte.Mais les experts ont indiqué que les remarques du chef de l’église catholique étaient très importantes, car c’est la première fois qu’un pape parle si ouvertement de ce sujet.

Le prédécesseur du souverain pontife, Benoît XVI, avait rédigé un document indiquant que les hommes ayant des orientations homosexuelles ne doivent pas être prêtres. Le pape François semble adoucir cette position.

  • Afrique: « Le pape François déplace des montagnes », Jeune Afrique, 14 août 

« L’Église ne doit pas avoir peur de changer ses vieilles structures », affirmait le pape François dans l’une de ses homélies, le mois dernier. Le résumé, en une phrase, de la ligne directrice qu’il entend donner à son pontificat – au sens matériel, dans le fonctionnement de la curie, comme au sens spirituel. Arrivé sur le trône de Pierre en mars, le nouveau souverain pontife a entrepris, au terme de plusieurs mois de réflexion, de grandes réformes.

Celle de la curie romaine était attendue, après le scandale Vatileaks (la fuite, en mai 2012, de documents révélant l’existence d’un large réseau de corruption au Vatican). Favorable à la collégialité, François a chargé une commission consultative de huit cardinaux de réfléchir sur ce sujet. Point important : aucun de ses membres (parmi lesquels figure un Africain, le Congolais Laurent Monsengwo Pasinya) n’est issu de la curie. Leur réunion à Rome avec le souverain pontife, qui se tiendra du 1er au 3 octobre prochain, marquera certainement une nouvelle étape. « Il prépare la réforme de la curie romaine avec détermination, en consultant beaucoup, souligne le père Éric Jacquinet, responsable de la section jeunes du Conseil pontifical pour les laïcs, à Rome, et coorganisateur des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ). Son entourage est marqué par sa capacité de travail et par sa grande écoute. Il veut gouverner par l’exemple. » Et avec une main de fer dans un gant de velours, selon bon nombre de vaticanistes.

En s’appuyant sur le texte de « Constitution dogmatique de l’Église » Lumen Gentium, issu du concile Vatican II, le pape prône aussi, de manière plus insistante que tous ses prédécesseurs, la décentralisation des structures de l’Église. Lui qui aime à se présenter d’abord comme l’évêque de Rome, plutôt que comme le pasteur suprême de l’Église catholique, souhaite que les différents épiscopats du monde participent davantage aux prises de décision.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s